Il fut un temps où le Ventoux était totalement pelé, la forêt et les arbres coupés pour faire face aux besoins des navires de la Marine Royale à Toulon et aussi sous la pression des éleveurs ovins et caprins qui avaient besoin de toujours plus de pâtures.
Aujourd’hui les navires de guerre sont en métal et il n’y a presque plus de bergers. La forêt a repris ses droits mais il reste sur le massif du Ventoux de nombreuses traces de la présence de ce pastoralisme. 

La rando que je vous propose fait environ 9 kms avec 540 mètres de dénivelé, elle fait une boucle à environ 1 200 mètres d’altitude, qui permet de découvrir 6 jas. Un jas est un mot provençal qui désigne la litière du mouton ou de la chèvre, par extension il est utilisé pour les abris de fortune dans lequel les troupeaux étaient parqués la nuit. Il sont généralement constitués d’une importante surface, un enclos pour les animaux et d’une partie plus petite mais mieux protégée des intempéries pour les hommes. A proximité on trouve un système de citerne permettant de stocker les eaux de pluie car les sources ici sont discrètes.

Ce parcours n’est pas vraiment plat, disons qu’il est fait pour des randonneurs moyens sur une journée, un pique-nique près d’une bergerie est un bon moment à vivre. Le cheminement est la plupart du temps ombragé mais prévoyez toujours de l’eau en suffisance et portez de bonnes chaussures. Parmi mes autres conseils de base, ayez une carte, un téléphone portable chargé, consultez la météo la veille et attention aux chasseurs en période dangereuse.
Certains jas comme celui du Roussas peuvent être en activité en été, soyez attentifs d’éviter les “patous” surtout si un chien vous accompagne.

Le départ se fait depuis le parking du Jas de Mélette sur le bord de la route départementale va de Bedoin au sommet du Ventoux. Pour y aller, demandez à Google Maps : “Jas des Mélettes, Bedoin” et laissez-vous guider par votre téléphone. Garez-vous sur le bas côté droit, de l’autre côté de la route vous verrez le Jas de Mélette.
Continuez sur le large chemin jusqu’à arriver au jas du Roussas (encore utilisé en été actuellement). Longez ce jas en vous dirigeant au nord, à l’intersection suivante, descendez à gauche pour rejoindre les ruines du jas du Serre.
En poursuivant vous arriverez au jas du Mourre, mon préféré où je passerai bien quelques jours de repos…
En poursuivant le chemin à l’ombre des cèdres, vous monterez au jas de la Couanche. De cette bergerie, montez à l’est, vous arriverez en crète dans un décor minéral et lunaire, la combe de la Grave qui va d’un côté vers le sommet et de l’autre permet de rejoindre l’itinéraire un peu avant le Roussas. Soyez attentif à ne pas descendre par le chemin mais de bien prendre le sentier qui est à votre main gauche et qui monte.
Si vous disposez d’un GPS de rando, vous pourrez télécharger en dessous de la carte le fichier GPX pour ne pas vous perdre…

Pour découvrir le Ventoux faites-vous accompagner par des pros...
Départ Jas de Mélette - 9 kms - 540 m. dénivelés.

Partager cette rando avec vos amis :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur pinterest
Pinterest

La rando en vidéo...

Cette vidéo est enregistrée en haute définition, pour en profiter, cliquez sur la roue des paramètres du lecteur youtube et choisissez 1080phd

La rando en photos...