Cette rando est le regroupement de deux randos que j’ai faite en janvier 2021. En regroupant le meilleur des deux parcours on obtient une suite de découvertes de curiosités sur un périmètre relativement restreint.

La rando ne présente pas de difficultés majeures, le passage dans la gorge de Curnier peut être un peu angoissante si l’on est claustrophobe, elle fait un peu moins de 9 kilomètres et comporte environ 380 mètres de dénivelés positifs. Prévoyez une demi-journée au minimum pour bien prendre le temps de profiter des lieux, abris sous roche, village pittoresque et cheminées de fées.
Le cheminement dans la combe de Curnier est frais, à l’abri du vent et même humide en hiver. Prévoyez toujours de l’eau en suffisance et portez de bonnes chaussures. Attention, évitez absolument la Combe de Curnier en cas d’orages qui pourraient occasionner une montée subite des eaux.
Parmi mes autres conseils de base, ayez une carte, un téléphone portable et attention aux chasseurs en période dangereuse.
Le départ se fait depuis le parking rando situé à côté du Mas des Colombets. Pour y aller, le plus simple est depuis la route du Ventoux de rejoindre les hameau des Baux, là, tout de suite en entrant à gauche on prend le chemin des “Demoiselles” coiffées, après la ferme des Couguious, à droite jusqu’au bout où se trouve le parking.

Le départ de la rando est juste là semblant vouloir gravir le Ventoux. On avance alors dans ce qui est le lit visible d’une rivière ancienne qui fait des méandres au milieu du calcaire en y ayant creusé grottes et abris sous roche.
Petit à petit les parois de la gorge se resserrent autour de vous en même temps qu’elles s’élèvent de plus en plus. La première fois que l’on vient ici, on peut avoir l’impression que cela va s’arrêter d’un coup ou que l’on va rester coincé entre les rochers. Continuez, même si ça frotte sur les bords, que l’on marche un peu dans l’eau en hiver, on arrive à un moment où le paysage s’ouvre de nouveau et où on rejoint un chemin qui vous permettrait par le jas des Landérots de rejoindre le Chalet Reynard et le sommet du Ventoux. A la fin de la gorge, ne manquez pas les traces de pastoralisme, muret en pierres qui délimitait une bergerie couverte par la voute rocheuse et aussi un bel ayguier (abreuvoir) taillé dans la masse.

Après être redescendu au grand chemin, prendre à votre gauche pour rejoindre le parking des Fébrier, de là prenez la petite route goudronnée, ne ratez pas la belle maison à la sortie du hameau et rejoignez le village des Baux (pas ceux de Provence mais ceux de Bedoin).
Traversez le village, et orientez-vous à droite en empruntant le chemin des Demoiselles Coiffées. Ces Demoiselles Coiffées, vous les trouverez dans la pinède juste avant la ferme des Couguieou. Ce sont ce que l’on appelle aussi des cheminées de fées que la Nature a façonnée dans l’ocre que l’on trouve dans cette région, comme à Roussillon. Respectez s’il vous plait l’endroit, ne grimpez pas partout, pas de graffitis. Ce terrain est privé, évitons que les propriétaires ne soient forcés de fermer l’endroit pour éviter les dégradations.
De la route devant les Couguieou, remontez tranquille au parking où se trouve votre voiture.

Si vous disposez d’un GPS de rando, vous pourrez télécharger en dessous de la carte le fichier GPX pour ne pas vous perdre…

Départ parking gîte des Colombets- 9 kms - 380 m. dénivelés.

Partager cette rando avec vos amis :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur pinterest
Pinterest

La rando en vidéo...

Cette vidéo est enregistrée en haute définition, pour en profiter, cliquez sur la roue des paramètres du lecteur youtube et choisissez 1080phd

La rando en photos...