Petit massif par sa superficie mais grand site par sa beauté. Lorsqu’on le découvre, on est étonné par ses formes tourmentées et ses aiguilles fines qui semblent vouloir rejoindre le ciel.
Cet aspect dentelé s’est formé il y a fort longtemps puisque ses barres rocheuses calcaires se sont redressées à la verticale petit à petit sous l’effet de mouvements tectoniques entre 200 et 60 millions d’années. Le calcaire s’est ensuite érodé sous l’effet des intempéries et on peut donc dire que le Mistral n’est pas étranger à l’aspect d’ensemble.
L’aspect dentelé est également renforcé par le fait que l’on a trois lignes de roches, le Clapis, les Sarrasines et la Grande Montagne. Le point culminant du massif est un peu à l’écart, c’est la crète de Saint-Amand avec 730 mètres.

Montmirail n’a rien à voir avec le seigneur du film “Les Visiteurs”, ce nom vient de “mons mirabilis” qui signifie “montagne admirable”. Les sols argilo calcaires que l’on trouve entre les barres rocheuses et sur les restanques aménagées par l’homme sont particulièrement favorables à la culture de la vigne avec quelques appellations prestigieuses des Côtes du Rhône, comme Séguret, Gigondas, Vacqueyras et Beaumes de Venise où l’on produit aussi un excellent Muscat. On trouve également pas mal d’oliviers avec un moulin en activité à Beaumes de Venise.

Autre attrait des Dentelles de Montmirail en dehors de sa nature, ses villages perchés qui raviront les amoureux de pierres comme le Crestet, le Barroux. J’aime particulièrement me perdre du côté de Lafare, Suzette et la Roque-Alric. Moments exceptionnels que les vignes dorées en automne, les levers et couchers de soleil sur le Ventoux ou encore les genets de mai.
Ici, l’histoire des hommes semble plus présente qu’ailleurs en partant des temps les plus reculés, en passant par le médiéval, l’époque des Maures et des Sarrasins qui y restèrent longtemps, puis les papes d’Avignon…

Dans la vidéo qui suit, je vous invite à découvrir un espace connu de nombreux adeptes de l’escalade dans le monde, les Dentelles Sarrasines. Par un frais matin de début mai, Pauline ma fille et moi même accompagnés de Nala sommes arrivés au parking des Florets, le ciel était pur grâce à la pluie de la veille et au Mistral qui soufflait.
Après avoir rejoint le col du Cayron, nous avons grimpé au plus court pour rejoindre la roche au dessus de nous. Une fois atteinte, nous nous sommes employés à en faire le tour au plus près. Magnifiques souvenirs, éprouvants physiquement de ces sentiers aériens, de ces belvédères vertigineux, de cette vue à couper le souffle à 360 °…
J’avoue que le soir en fermant les yeux j’ai eu l’impression d’être au bord du précipice et de m’envoler pour rejoindre le couple de faucons que nous avons observé nourrissant leurs petits au nid ou ce vautour qui est venu de sa Drôme Provençale nous survoler majestueusement.

Le massif des Dentelles de Montmirail s’étend entre Vaison-la-Romaine ; Malaucène ; Le Barroux ; Beaumes-de-Venise ; Vacqueyras et Gigondas.
Au plus simple, on peut accéder au plus près des Dentelles Sarrasines en se rendant au parking des Florets à Gigondas. Sur la carte au dessus demandez à Google de vous y conduire en cliquant sur “itinéraire”, laissez-y votre voiture, montez à pieds au col du Cayron et de là vous aurez un magnifique espace de découverte devant vous. La Nature y est belle, respectez-là, pas de déchets, pas de feux, pas de bruits…

Balade dans les Dentelles Sarrasines en vidéo

Cette vidéo est enregistrée en haute définition, pour en profiter, cliquez sur la roue des paramètres du lecteur youtube et choisissez 1080phd

Balade dans les Dentelles Sarrasines en photos

D'autres photos des Dentelles de Montmirail

Faire une recherche sur les galeries de Photos du Sud pour trouver des vues des Dentelles de Montmirail

Partagez cette page avec vos amis :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email